Des solutions pour vos difficultés de remboursement

  • 2

L’achat d’un logement est un processus d’acquisition qui s’étale sur plusieurs années. Malgré la cohérence des remboursements et la flexibilité de certains contrats, il faut envisager la possibilité d’un imprévu affectant temporairement ou durablement ce remboursement. Cette situation peut vous coûter beaucoup d’argent, sauf si vous contactez un courtier. Ce professionnel est capable de vous apporter la solution idéale pour préserver vos intérêts.

Contactez les personnes qui peuvent vous aider

Pour les personnes qui ont toujours parfaitement planifié leur budget, une telle situation est désarmante. Bien souvent, elles tardent à prendre les décisions nécessaires, ce qui aboutira invariablement à des problèmes plus complexes. La première chose à faire est donc de se rapprocher de votre conseiller financier et d’évoquer cette situation avec lui. Le fait que vous les informiez directement est un élément positif. Si vous êtes en contact avec un courtier hypothécaire, vous pourrez lui exposer librement vos problèmes, ce qui facilitera son travail.

Faites un point sur votre situation

Les raisons d’un imprévu sont multiples. Les plus fréquents sont la perte de son emploi, un problème de santé ou la séparation du couple. Pour faciliter le travail de votre conseiller en prêts hypothécaires, il est nécessaire que vous dressiez un état de votre situation actuelle. Ce diagnostic doit intégrer tous les éléments ayant subi une variation par rapport au projet initial. Listez vos revenus et votre épargne, détaillez vos crédits et vos frais incontournables, etc.

L’analyse des solutions existantes

Il faut rappeler que les organismes de prêt connaissent parfaitement ce type de situation et qu’ils disposent d’une large palette de solutions pour y remédier. En effet, cette situation est loin d’être rare. D’ailleurs, le gouvernement canadien a même publié un document appelé « Prenez vos dettes en main » permettant aux gens de renseigner l’ensemble des données nécessaire à l’analyse de leur situation (reportez-vous à cette page sur le site gouvernemental www.ic.gc.ca). Dans tous les cas, un organisme de prêt privilégiera toujours la révision d’un contrat initial avant de s’engager dans des procédures légales.

L’intérêt de tous

Votre conseiller financier peut vous aider, car il sait que votre organisme de prêt dispose d’une grande flexibilité vis-à-vis de l’assureur du prêt, lequel a tout intérêt à trouver une solution avantageuse pour tous. Parmi les options qui sont le plus souvent utilisées, on note la transformation d’un prêt hypothécaire à taux d’intérêt variable en prêt à taux fixe, le report de paiement temporaire à court terme, l’assouplissement des modalités de paiement, le prolongement de la période de remboursement (amortissement) afin de réduire vos versements mensuels… Ces solutions standards

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *